Aller au contenu principal

Grippe aviaire : amendes pour refus d'abattage préventif

Des amendes de 2 000 à 4 300 euros ont été requises le 18 juin à Bayonne contre des éleveurs de canards des Pyrénées-Atlantiques, jugés pour s'être opposés, lors de l'épisode de grippe aviaire de 2017, à l'abattage préventif de leurs canards, ordonné par arrêté préfectoral. Quatre éleveurs, ainsi que le syndicat agricole ELB, pendant basque de la Confédération paysanne, étaient notamment poursuivis pour « entrave » aux fonctions des agents de la sécurité sanitaire de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP). Accueillis au tribunal correctionnel de Bayonne par un comité de soutien d'une centaine de personnes, les éleveurs ont assumé n'avoir pas respecté l'ordre de tuer canes et œufs. Le jugement a été mis en délibéré au 23 juillet.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs calibrés : reprise confirmée

Le regain d’activité se confirmait vendredi sur le marché français de l’œuf calibré, comme sur…

Volailles
Le CNPO vise 50% de poules en alternatif d’ici 2022

« D’ici 2022, la filière française des œufs s’engage à atteindre 50% de poules pondeuses en…

Volailles, Bio
L’organisation de producteurs de volailles de Loué reconnue bio

Bien que produisant depuis 1995 des volailles certifiées bios IGP de Loué, la société…

Volailles
Cargill et Jollibee construisent une usine aux Philippines

Cargill et Jollibee Foods Corp.