Aller au contenu principal

Fraise : la canicule fait grimper les prix

La production nationale de fraise, estimée à 59 738 t au 1er juillet 2019, a bondi de 14 % sur un an, selon Agreste. Le climat a favorisé le bon développement des fruits et une bonne récolte. La faible demande au mois de mai et la concurrence de la part des fraises espagnoles (importations estimées à 41 402 t au 1er juillet 2019), ont rendu les cours de mai 2019 inférieurs à ceux de mai 2018 et à ceux de la moyenne quinquennale. La canicule de juin a cependant favorisé la consommation et a permis d’écouler les stocks de mai. Les cours ont ainsi connu une hausse de 4 % par rapport à juin 2018 et de 9 % par rapport à moyenne quinquennale.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Une campagne compliquée pour la carotte

Entre diminution de la production et baisse des prix, Agreste dresse un tableau assez maussade…

Fruits et légumes
Pommes de terre : premières hâtives

Le marché français de la pomme de terre est très calme et très aéré.

Fruits et légumes
Baisse attendue de la production de poires de table

Au 1er juillet, Agreste estimait la production française de poires…

Fruits et légumes
Développement de la production d’oignons

Les premiers oignons de semis précoces sont sur le marché.