Aller au contenu principal

Fort recul de la production de plantes aromatiques

L’excès d’eau dans le sud de la France puis la sécheresse dans l’Ouest ont eu un impact très négatif sur la production française de plantes aromatiques cette année. La ciboulette et l’oseille ont notamment été très touchées par la sécheresse persistante en Bretagne. « La récolte de persil est annoncée cette année comme catastrophique » alerte FranceAgriMer. Si le romarin a bénéficié des pluies dans le Sud, le thym et l’origan en ont pâti tant en volume qu’en qualité.

À cela se sont ajoutées les craintes de distorsion de concurrence liées à l’interdiction de solutions de protection des cultures en France qui pousserait certains transformateurs à envisager une délocalisation de leur activité.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…