Aller au contenu principal

Fleury Michon habille ses gratins de bois

Avec le lancement national de sa gamme de gratins en barquette bois le 1er janvier 2020 dans toutes les enseignes de distribution françaises, Fleury Michon réalise une triple innovation. La mise en place de dix nouvelles recettes (dont deux bios), d’un nouveau type de conditionnement et surtout d’un nouveau procédé de fabrication a coûté 6 millions d’euros à la société. « Marie, notre principal concurrent, nous talonne grâce à ses belles performances de ces dernières années, pendant que nos parts de marché diminuaient.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Charcuterie-Traiteur
Burgard veut passer à la vitesse supérieure à l’export

L’entreprise alsacienne vient d’embaucher un commercial export et a investi 3…

Produits de la mer
Les sauces Morin prennent le large

La PME familiale Morin Marée vient d’investir dans une nouvelle unité de…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Marie affiche de fortes ambitions à l’horizon 2020

« Notre actionnaire, LDC, garde un haut niveau de confiance en cette marque et est prêt à…

Charcuterie-Traiteur, Bio
Saint Jean s’affirme en ambassadeur de la pâte fraîche à la française

En 2017, le pastier drômois Saint Jean a connu une croissance de 10 % de son chiffre d’affaires…