Aller au contenu principal

Feu vert à la fusion de Cap Seine et Interface céréales

Le 4 décembre, l’Autorité de la concurrence a validé la fusion annoncée entre les coopératives Cap Seine et Interface Céréales, qui avait été annoncée en février dernier. L’ensemble devrait regrouper 7000 agriculteurs dont 5000 adhérents actifs, 1550 salariés pour 2,4 Mt de collecte de grain et plus de 1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Alimentation animale-céréales
Axéréal lève 150 M€ pour développer ses activités malt et agroalimentaire

Le groupe coopératif Axéréal, leader européen en collecte de céréales et 5…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Oxyane est née de l’union de Terre d’Alliances et de Dauphinoise

L’union de Terre d’Alliances et du groupe Dauphinoise est effective depuis le 1er

Alimentation animale-céréales
Les groupes CAL et EMC2 créent l’union Terialis

Quatre ans après la création d’une première union de commercialisation Cerest, les groupes CAL (…

Alimentation animale-céréales
Euralis finalise l’acquisition des Etablissement Mournet

Le groupe coopératif Euralis informe avoir finalisé le 1er