Aller au contenu principal

Ferments de terroir pour fromages normands

Depuis 2013, la filière des quatre fromages AOP de Normandie et l’université de Caen Normandie travaillent en collaboration pour développer la qualité des laits et des fromages normands. Le but : remplacer les ferments industriels adaptés à tous les fromages par des ferments propres aux fromages normands pour renforcer leur typicité. Lancé au printemps 2017, le projet Infinylev présente l’objectif de tester des souches de bactéries laitières ou fromagères et de comparer les résultats par rapport aux ferments industriels.

Trois souches ont été validées

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Qualité
TeRiFiQ améliore la qualité des aliments

Le projet européen de quatre ans, clos fin 2015, vient d’être rendu public.…

Focus produits
La filière Cantal AOP, en quête d’évolution et de revalorisation

L’AOP Cantal fête les dix ans de son décret d’application.

Produits laitiers
Brillat-Savarin : l’IGP approuvée par la Commission

La Commission européenne a approuvé le 19 janvier la demande d’inscription du Brillat-Savarin…

Produits laitiers
La raclette de Savoie obtient son IGP

La raclette de Savoie a été inscrite vendredi au registre des Indications géographiques…