Aller au contenu principal

#EGA : Quelles sont les mesures envisagées par le gouvernement ?

Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture, ce matin à Bercy à l'occasion de la journée de clôture des Etats généraux de l'alimentation. © DR

Après cinq mois de travaux, les Etats généraux d’alimentation se clôturent aujourd’hui à Bercy. Le gouvernement souhaite aboutir à une loi afin de rééquilibrer les relations commerciales entre agriculteurs, transformateurs et distributeurs, tout en ouvrant des pistes pour assurer la transition écologique de l’agriculture. Le gouvernement ambitionne notamment d’imposer aux distributeurs un seuil de revente à perte (SRP) de 10% sur les denrées alimentaires, dans un projet de loi qui doit être présenté en fin de journée par le Premier ministre, Edouard Philippe. Ce projet de loi devrait être voté d’ici la fin du premier semestre 2018. Le relèvement du SRP devrait être accompagné d’un encadrement des promotions dans la grande distribution.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Après la signature, les acteurs attendent des éléments législatifs

A la suite de la signature hier au ministère de la charte d’engagement, les…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Relations commerciales : les acteurs s’engagent autour d’une charte

Ce mardi 14 novembre, les représentants des agriculteurs, de l’industrie agroalimentaire et de…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La répartition de la valeur, priorité des états généraux

Les états généraux de l’alimentation débuteront « début juillet », sous le pilotage du…

Dossiers
Une « vraie vision économique » espérée

Coop de France est convaincu que la question centrale de la rémunération des producteurs passe…