Aller au contenu principal

Edouard Philippe s’engage pour le manger mieux 

Affichant un tournant écologique pour « l’acte 2 » du quinquennat d’Emmanuel Macron, dans sa déclaration de politique générale hier devant l’Assemblée nationale Edouard Philippe a déclaré : « s’agissant de l’alimentation, nous devons produire et manger mieux ». Après avoir affirmé que la France se battra pour garantir un budget de la Pac à la hauteur des besoins de la transition écologique, le Premier ministre a annoncé : « nous réorganiserons également notre police de l’alimentation pour apporter aux Français davantage de garanties sur ce qu’ils consomment ».

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Un rapport de l’Igas tire à boulet rouge sur le PNNS

« Le programme national nutrition santé (PNNS), initialement conçu en…

Les acteurs de l'agroalimentaire
PNNS 4 : proposition de taxe associée au Nutri-Score

Après le rapport Igas plus que sévère sur les trois derniers PNNS, le Haut Conseil de la santé…

Autres filières
Le plan de réduction des phytosanitaires présenté 

Diminuer l'utilisation des substances préoccupantes et mieux connaître les impacts des…

Dossiers
Des objectifs ambitieux pour le PNNS 2018-2022

Depuis la mise en place en place du programme national nutrition santé (PNNS) en 2001, les…