Aller au contenu principal

Douze militants de la cause animale en garde à vue à Rouen

Douze militants défenseurs de la cause animale, liés à l'association Boucherie Abolition, ont été placés en garde à vue le 21 mai matin après des vols et des dégradations commis ces derniers mois dans des élevages, selon le parquet d'Evreux. « Douze personnes, âgées de 22 à 50 ans et liées à l'association animaliste Boucherie Abolition, ont été placées en garde à vue ce matin dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte pour vol, dégradation en réunion, entrave à la liberté du travail et violation de domicile », a indiqué à l'AFP Dominique Puechmaille, procureure de la République d'Evreux. « On leur reproche de s'être rendus dans des élevages d'animaux, d'avoir volé deux animaux, ou encore d'être entrés dans des exploitations pour ouvrir les portes et libérer des animaux », a détaillé la procureure, chargée de cette enquête après plusieurs faits commis dans l'Eure, en Eure-et-Loire et dans l'Orne.


En relation

Produits laitiers
LDC Bretagne intéressé par les saucisses de Tilly Sabco

La date limite de dépôt des offres de reprise de Tilly Sabco, placé en redressement judiciaire…

Viandes
Ovins : possible retour de l’offre britannique

Bovins : Le marché européen de la viande bovine n’a pas présenté de grand…

Viandes
Excédents de viande  : trois ministres de l'UE pour une distribution aux réfugiés

Stéphane Le Foll et ses homologues allemand et polonais, Christian Schmidt et Krzysztof Jurgiel…

L'Écho des fournisseurs
Du bœuf local dans les cantines angevines

L’association des responsables de restauration collective (Agores) a organisé en septembre la 4…