Aller au contenu principal

Deuxième vague d'investissements pour la chimie du végétal

La chimie reposant sur l'utilisation de matières premières végétales voit arriver « une deuxième vague » de projets permise par la relance de la recherche en France, se sont félicités mercredi à Lyon les organisateurs du salon qui lui est consacré. Les Afyren (50 M€ envisagés), Carbios (29,5 M€) ou autres MetEx (45 M€) ont engagé ces derniers mois la construction d'unités pilotes destinées à valider sur le plan industriel des années de recherche. « Au début des années 2000, on a connu une première phase liée aux craintes d'un pic des prix du pétrole. Il s'agissait alors de trouver chez les plantes des alternatives aux hydrocarbures, mais la chute des cours a cassé ces projets-là.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Alimentation animale-céréales
Du tourteau de soja français pour les filières animales

Inauguré ce vendredi 8 septembre, Sojalim va triturer au moins 25 000 tonnes de graines de soja…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Pose de la première pierre du site de protéines de pois de Roquette

Le groupe Roquette a posé le 28 septembre la première pierre de son site de…

Alimentation animale-céréales, Bio
Soleil de Loire triture du soja bio français

Depuis mi-septembre, la SAS Soleil de Loire triture du soja bio à Ambillou-Château (49), près de…

Autres filières
Daudruy Van Cauwenberghe va méthaniser ses déchets

Spécialiste du marché des huiles et des graisses ainsi que de leur raffinage, mais aussi de la…