Aller au contenu principal

Des producteurs de fruits et légumes bloquent la frontière espagnole 

Une cinquantaine d'agriculteurs ont bloqué jeudi plus d'une centaine de camions au péage du Boulou, à la frontière franco-espagnole, revendiquant des prix minimum d'entrée sur les fruits et légumes importés au sein de l'UE. Organisée par la Confédération paysanne dans la perspective des élections européennes, l'action, « symbolique » selon un des responsables, Emmanuel Aze, a duré environ une heure en fin de matinée, avant d'être interrompue par l'intervention des forces de l'ordre. L'enjeu de ce barrage filtrant était de prélever des échantillons de fruits et légumes importés auprès des camionneurs pour mettre en lumière les « distorsions » intra-européennes de concurrence. Les protestataires ont obtenu quelques échantillons d'abricots espagnols, destinés selon eux à être mis sur le ma

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Une campagne compliquée pour la carotte

Entre diminution de la production et baisse des prix, Agreste dresse un tableau assez maussade…

Fruits et légumes
Fruits d’été : le cri d’alarme des agriculteurs

Dans un communiqué commun, la FNSEA, les JA et la Fédération nationale des…

Fruits et légumes
[infographie] Légumes : en 2017, le déficit commercial s’est résorbé

À l’inverse des fruits, le déficit commercial français sur les légumes s’est amélioré en 2017,…

Fruits et légumes
Fruits frais : hausse du déficit commercial en début d’année

Sur les quatre premiers mois de l’année, la France a accentué son déficit commercial de 2 % en…