Aller au contenu principal

Des chercheurs montrent que l’on peut acheter équilibré avec peu

Les personnes ayant participé aux ateliers Opticourses achètent plus de fruits et légumes. © LM

L’Inra annonce la publication dans la revue scientifique de référence Current developpements in nutrition d’une étude montrant qu’il est possible d’équilibrer ses achats alimentaires quand on est en situation financière difficile. Ce sont des chercheurs de l’Inra d’Aix-Marseille qui l’ont rédigée à partir d’une expérience menée parmi les populations défavorisées du nord de Marseille. Ces chercheurs de l’unité Nutrition, obésité et risque thrombotique ont fait participer 58 personnes à un jeu consistant à faire ses courses virtuellement dans un catalogue de 300 produits avec un budget modeste. Parmi celles-ci, 35 ont assisté aux ateliers du programme de prévention Opticourses, déployé depuis cinq ans dans les quartiers en question.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Gilets jaunes : les IAA en péril selon l’Ania

Alors que la période de Noël représente 20% du CA annuel des entreprises agroalimentaires, les…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Insee : les prix alimentaires en grande distribution baissent encore en octobre

D’après l’Insee, les prix à la consommation des produits alimentaires (hors produits frais) dans…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les Français plus sensibles aux discours des « anti »

Depuis 2013, les inquiétudes alimentaires des Français ont évolué.

Nutrition
34% de flexitariens en France

Selon Kantar Worldpanel, 34% des foyers français ont au minimum une personne qui tend à réduire…