Aller au contenu principal

Découpes de porc : 2019 se clôture par une hausse

© Réussir Archives

Entre novembre et décembre 2019, l’indice de synthèse du marché de Rungis (IMR) a gagné 1,2 % relève l’Institut du porc (Ifip). Une hausse des cours qui diffère selon les divers morceaux considérés : + 4,5 % pour l’épaule et + 2,2 % pour la poitrine en un mois, gagnant ainsi 7 centimes le kilo. La hausse est plus modérée pour la longe et le jambon qui ont gagné seulement 2 à 3 centimes le kilo soit une progression respective de 0,5 % et 1,1 %. Les indices de prix d’achats des pièces par les entreprises de charcuterie française révèlent une forte hausse des tarifs de pièces grasses : + 104,5 % en gras dur et +68,4 % pour la bardière découennée.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Porc : un commerce toujours aussi incertain

Porcs : L’orientation des cours ce jeudi à Plérin dépendra avant tout de celle…

Viandes
Charcuterie : hausse du prix moyen sortie usine

Découpe : En cumul sur les huit premiers mois de l’année, selon l’Institut du…

Viandes
Porc : le vent de baisse souffle encore

Porcs : Le prix de base 56 TMP suit une nouvelle fois la baisse européenne,…

Viandes
Porc : l’Europe dans l’attente d’une stabilisation des prix

Porc : la semaine dernière, l’Allemagne a perdu 3 centimes, entraînant la…