Aller au contenu principal

Découpe de porc : baisse de l’activité liée aux grèves

© Réussir

Le marché des découpes de porc n’a pas échappé aux perturbations liées à la grève du 5 décembre. Certains opérateurs avaient anticipé leurs commandes et cette semaine, l’activité était jugée à la baisse. L’incertitude sur la durée de la grève, les potentiels aléas logistiques et la non fréquentation des points de ventes inquiètent les opérateurs. Sur le marché intérieur, la consommation était estimée plutôt bonne avec une demande intéressée en poitrine et épaule de porc en lien avec la baisse des températures. L’export demeure très dynamique aussi bien en Europe (tarifs haussiers) qu’en Chine (tarifs baissiers mais qui restent à des niveaux élevés). L’offre est jugée large ce qui permet de maintenir la stabilité des prix de la viande.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Porc : un commerce toujours aussi incertain

Porcs : L’orientation des cours ce jeudi à Plérin dépendra avant tout de celle…

Viandes
Charcuterie : hausse du prix moyen sortie usine

Découpe : En cumul sur les huit premiers mois de l’année, selon l’Institut du…

Viandes
Porc : le vent de baisse souffle encore

Porcs : Le prix de base 56 TMP suit une nouvelle fois la baisse européenne,…

Viandes
Porc : l’Europe dans l’attente d’une stabilisation des prix

Porc : la semaine dernière, l’Allemagne a perdu 3 centimes, entraînant la…