Aller au contenu principal

Danone prend trois engagements dans le bio, la nutrition et l'agriculture durable

Danone part à l'offensive dans le bio et veut déployer le nutriscore © Danone

Ce mercredi matin, Danone France annonce prendre trois engagements « forts en France pour offrir plus de choix aux consommateurs et favoriser une agriculture génératrice ». Le groupe a établi un plan 2018-2025 autour de ces trois engagements : le déploiement du Nutriscore, le renforcement de son offre bio et l’accompagnement des producteurs qui travaillent avec l’entreprise vers un passage à une agriculture plus durable. Le groupe va ainsi déployer sur tous ses produits laitiers frais le système d’étiquetage Nutriscore sur son site DanOn puis sur les emballages et continuera à simplifier ses recettes avec des listes d’ingrédients plus courtes. « Aujourd’hui, 100% des ingrédients sont disponibles sur les sites Internet. A partir de 2018, Danone veut aller plus loin en expliquant le choix et le rôle de chaque ingrédient dans ses recettes », détaille-t-il. Concernant le développement dans le bio, les marques Danone, Danonino, Alpro, Blédina, Evian, Volvic proposeront des gammes biologiques, qui viendront s’ajouter aux marques Les 2 Vaches et Provamel, marque bio d’origine végétale. « Notre engagement en 2020 : proposer une offre bio pour 100% des marques enfants de Danone en France », précise le groupe. Enfin, Danone France prévoit de financer le passage à une agriculture plus durable des 2 300 producteurs qui fournissent l’entreprise d’ici à 2025. « Dès 2018, Danone amorce cette transition en consacrant une journée (de septembre, ndlr) de son chiffre d’affaires France, soit environ 5 millions d’euros », explique-t-il. Le groupe prend un objectif ambitieux qu’« en 2025, 100% de nos produits cultivés en France seront issus d’une agriculture régénératrice ».  


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Comment Danone prend un virage vers le bio en France

Il y a un an, Danone cassait sa tirelire pour débourser 12,5 milliards d’euros et acquérir le…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
50 M€ supplémentaires pour les mesures agro-environnementales

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll indique avoir mobilisé 50 millions d’euros…

Produits laitiers
Management de bienveillance au Fédou

Produits laitiers

Dossiers, Bio
Les filières bios veulent défendre leur spécificité

Le Synabio, syndicat des entreprises engagées dans le bio, a beau mettre en avant la croissance…