Aller au contenu principal

Consolidation du rebond

Le fort rebond des cours du soja et du maïs à Chicago en début de semaine a rejailli sur le blé qui ne présentait pourtant pas les mêmes raisons de hausse que les deux autres produits, à savoir des stocks inférieurs aux prévisions des opérateurs. Le marché du blé reste marqué par l’abondance avec la confirmation du rapport du Conseil International des Céréales, d’une production 2019-2020 au niveau record de 764 Mt. Cela étant, la hausse provoquée par l’USDA et reprise par Euronext s’est confirmée hier sur les deux marchés, pour le blé et le maïs, mais Euronext a dû concéder un repli pour le colza, devant les prises de profit, alors que le soja poursuit sa progression, soutenu par la demande chinoise.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Céréales
Le blé américain ploie sous la concurrence mondiale

Les cours du blé américain ont de nouveau ployé lundi sous la pression de la concurrence…

Oléoprotéagineux
Soja et blé fragilisés par les prévisions canadiennes

L’agence canadienne Statcan a publié des prévisions de production de blé à 29,98 Mt pour 2017,…

Oléoprotéagineux
Chicago : soja et maïs plombés par les prévisions météo

Les cours du maïs et du soja ont reculé lundi à Chicago sous la pression de l’amélioration des…

Oléoprotéagineux
La hausse de l’euro pénalise les produits européens

Le colza reculait lundi midi sur Euronext.