Aller au contenu principal

Comment Germ’line a surmonté la crise des graines germées

Quand Philippe Bourgois reprend l’entreprise en 2001, il ne s’attend pas à vivre une telle situation de crise au sein de la filière française des graines germées. Ce marché de niche est secoué en 2011 par un scandale sanitaire mettant en cause des graines venant d’Égypte, puis d’Allemagne. La France n’est pas épargnée. « Le chiffre d’affaires s’est immédiatement effondré. Nous avons arrêté notre projet d’investissement, licencié la moitié du personnel. Et je suis allé négocier rapidement des moratoires avec les banques, les fournisseurs », détaille Philippe Bourgois.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Valade renforce son expertise dans la restauration

Commercialisant près de 20 000 tonnes de fruits transformés pour la…

Charcuterie-Traiteur
Senfas crée un second site dans le Gard

Spécialisé dans la production de terrines et rillettes végétales, crèmes et…

Fruits et légumes, Bio
Les nouveaux bâtiments de Sofalip inaugurés

La société Sofalip (marque Perl’Amande) a inauguré le 6 octobre, en présence…