Aller au contenu principal

Comment Bonduelle segmente son offre

À l’occasion de l’ouverture des portes à la presse de son usine d’Estrées-Mons, dans la Somme (80), Bonduelle a fait le point sur sa politique RSE, ses procédés de fabrication, sur la relation avec ses producteurs et aussi la segmentation de son catalogue. Afin de répondre à la demande croissante des consommateurs, le groupe développe la production de produits labellisés Zéro résidu de pesticides, ainsi que son offre bio. « Nous ne nous fixons pas d’objectifs chiffrés, nous répondons à la demande commerciale », annonce Christophe Vieillard, responsable approvisionnement légumes Nord Picardie chez Bonduelle.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

L'Écho des fournisseurs, Bio
Pomona va lancer deux nouvelles tomates

L’Inra, Terreazur (groupe Pomona), le Ctifl et Agri Obtentions, filiale de l’Inra, se sont…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Le Cese s’autosaisit sur les Siqo

Comment consolider et développer les signes officiels de qualité et d’origine des produits…

Dossiers, Bio
« Nous allons mettre en place un carreau de producteurs bios »

Les Marchés Hebdo : Comment le Min Toulouse-Occitanie…

Bio, Fruits et légumes
Rupture de dialogue au comité bio d’Interfel

Hier à la suite de l’élection de Bruno Vila, représentant de Légumes de France, (face au…