Aller au contenu principal

Cinq grands groupes réclament la mise en place de profils nutritionnels

© gutner archives

Nestlé, Unilever, Pepsico, Danone, The Coca-Cola Company, le Beuc (organisation européenne des consommateurs), Epha (alliance européenne d’ONG agissant pour la santé) et European heart network (organisation en faveur de la prévention des maladies cardiaques) ont adressé ce lundi 15 mai un courrier à la Commission européenne pour appeler à la mise en place urgente de profils nutritionnels. « Sans la définition de ces profils, le cadre légal des allégations nutritionnelles et de santé (règlement 1924/2006) a été incomplet durant les dix dernières années. Nous pensons que la situation est intenable et doit être rectifiée au plus vite », écrivent les signataires de la lettre ouverte. Selon eux, « l’absence de profils nutritionnels mine le terrain sur lequel les industriels doivent se concurrencer loyalement et innover pour la santé ». Une situation qui ne permettrait pas aux consommateurs de choisir pleinement ce qui est le mieux pour eux, affirment-ils. Les cinq multinationales indiquent clairement à la Commission européenne que l’on ne peut pas demander aux industriels d’investir dans l’innovation pour la santé et en même temps leur nier un cadre légal stable et de concurrence loyale pour engager ces investissements. Comprenant que l’installation des profils nutritionnels ait nécessité un délai, les signataires de la lettre regrettent les dix années de perdues et estiment qu’il n’y a plus une minute à perdre.


En relation

Aviculture
Baisse chronique de la production

Alors que les ventes de lapin sont jugées décevantes par les opérateurs, la…

Les acteurs de l'agroalimentaire
« Une barre chocolatée peut alléguer, c’est scandaleux »

Les Marchés Hebdo : Comme membre du Beuc, vous soutenez la lettre envoyée…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Relèvement du SRP : « inefficace, voire néfaste », selon UFC-Que Choisir

La proposition faite le 11 octobre par Emmanuel Macron de relever le seuil de…

Dossiers
Les nanoparticules ne passeront plus inaperçues

La DGCCRF vient de confirmer que des premiers contrôles ont montré la présence de nanoparticules…