Aller au contenu principal

Cible d'une OPA, Dia accuse une lourde perte 

Le groupe espagnol de distribution Dia, qui fait l'objet d'une OPA de son premier actionnaire, Mikhail Fridman, a annoncé vendredi vouloir supprimer jusqu'à 2100 emplois, après avoir essuyé une perte de 352,5 millions d'euros en 2018. Ce plan social concerne Dia et sa filiale Twins Alimentacion et « prévoit la suppression d'un maximum de 2100 contrats de travail », a indiqué le groupe dans un communiqué. Le groupe avait annoncé un peu plus tôt avoir essuyé une perte de 352,5 millions d'euros en 2018. L'annonce de cette perte et de ces suppressions d'emplois intervient après celle du lancement de l'OPA sur Dia par le fonds LetterOne du milliardaire russe Mikhail Fridman, entré au capital en 2017 et premier actionnaire de l'enseigne (29%). 


En relation

Autres filières
Les ventes Toupargel reculent encore

Le groupe Toupargel a vu son chiffre d’affaires chuter de 4,6% à 209,5 millions d’euros.

Les acteurs de l'agroalimentaire
Rapidle lève 300 000€ auprès de Day One Entrepreneurs & Partners

L’application Rapidle annonce une levée de fonds de 300 000 € financée par Day One Entrepreneurs…

Autres filières
Tesco a vu ses ventes progresser lors de la période de Noël

Le distributeur britannique Tesco a publié jeudi des ventes en hausse lors de la période…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Ventes à +0,3% en France pour Casino en 2016

Casino a annoncé mardi un chiffre d'affaires 2016 de 36,03 milliards d'euros, en baisse de 21,91…