Aller au contenu principal

Chicago : le blé en hausse

Le cours du blé a progressé jeudi, porté par des ventes à l’étranger en hausse, selon un rapport hebdomadaire des autorités américaines. Le maïs est resté stable et le soja a reculé. Le ministère américain de l’Agriculture (USDA) a indiqué jeudi que les ventes nettes de blé à l’étranger pour l’exercice 2019/2020 s’étaient établies à 594 600 tonnes au 15 août, soit une hausse de 29 % par rapport à la semaine précédente. Ces chiffres, supérieurs aux attentes des analystes, ont tiré vers le haut le prix du blé, qui souffre depuis plusieurs mois d’une faible demande. Mais pour certains il s’agit plus d’une demande résiduelle. Les États-Unis ne sont pas un « exportateur dynamique » de blé. Par ailleurs, les analystes de Pro Farmer ont nettement revu à la baisse les prévisions de l’USDA de la semaine dernière sur les récoltes de maïs et de soja, mais seul le maïs a vu son prix monter jeudi. Les investisseurs s’intéressaient en outre à la météo dans la principale région de production des États-Unis, alors que des températures légèrement en dessous des normales saisonnières sont annoncées dans les 6 à 10 prochains jours.


En relation

Céréales
La Turquie ferme ses frontières aux blés russes

Le blé à Chicago reste sous la pression baissière du retour annoncé des pluies sur les grandes…

Céréales
Céréales : tendance générale baissière

La baisse des cours du blé, suivie par l’orge, s’est accentuée tout au long de la semaine,…

Oléoprotéagineux
Chicago : maïs, blé et soja rebondissent

Les cours du maïs, du blé et du soja ont terminé en légère hausse mercredi à Chicago, profitant…

Oléoprotéagineux
Chicago : dans l’attente du rapport de l’USDA

Les cours du soja ont stagné tandis que ceux du maïs et du blé ont terminé en légère hausse…