Aller au contenu principal

Céréales : l’exportation jouera un rôle majeur dans l’équilibre des marchés

© gutner archives

Le conseil céréales de FranceAgriMer a présenté hier ses premiers bilans prévisionnels pour la campagne 2019/2020, des bilans lourds pour le blé tendre et l’orge et de gros stocks de report pour ces deux céréales. L’exportation jouera encore un rôle majeur dans l’équilibre du marché. Les ressources de blé tendre pour le marché atteindront 38,5 Mt (12,4 % de plus qu’en 2018/2017) dont une collecte de 35,7 Mt, en hausse de 14,8 %. Le marché intérieur devrait absorber 15,54 Mt dont 5,5 Mt pour l’alimentation animale, en hausse de 1 Mt. En espérant des exportations de grains de 19,7 Mt, dont 11 Mt vers les pays tiers (plus grosses sorties depuis 2015/2016) le report serait de 3,27 Mt, 32 % plus élevé que cette année. La collecte d’orge est prévue en hausse de 24 %, à 11,47 Mt.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Alimentation animale-céréales
Ajustement modique des bilans céréaliers par FranceAgriMer

Réuni hier, le conseil spécialisé céréales de FranceAgriMer n’a pas modifié sensiblement ses…

Alimentation animale-céréales
FranceAgriMer allège les bilans blé et orge 

Les mises à jour des bilans prévisionnels par le conseil céréales de FranceAgriMer, réuni hier,…

Alimentation animale-céréales
Bilans céréaliers FranceAgriMer : allègement du stock de blé

Des bilans prévisionnels céréaliers de FranceAgriMer, présentés ce jour, on retiendra un…

Alimentation animale-céréales
Céréales : l’UE au secours des exportations françaises

Le Conseil céréales de FranceAgriMer a procédé, une fois de plus, à une réduction des prévisions…