Aller au contenu principal

Ce que proposent les députés pour ajuster la loi Alimentation

© rogerphoto - stock.adobe.com

Le député de l’Aube Grégory Besson-Moreau a remis son rapport le 25 septembre 2019, après six mois d’auditions de la commission d’enquête sur la situation et les pratiques de la grande distribution et de ses groupements dans leurs relations commerciales avec leurs fournisseurs. Créée en mars 2019, cette commission avait pour but d’évaluer les conséquences et les manques de la loi Alimentation adoptée le 2 octobre 2018, en ce qui concerne les relations entre la grande distribution et ses fournisseurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
#EG Alim : Un mois pour concevoir des prix agricoles justes

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a lancé ce lundi 28 août les…

Dossiers
[Négos 2019] Le nouveau cadre législatif connu… ou presque

Le 25 octobre 2018, le Conseil constitutionnel a rendu sa décision concernant la loi…

Dossiers
Fêtes de fin d’année périlleuses pour l’industrie

Conséquences de l’influenza aviaire sur l’industrie du foie gras, hausse des…

Dossiers
Les négociations commerciales une nouvelle fois sous tension

Les négociations commerciales touchent à leur fin, la date du 28 février…