Aller au contenu principal
Bovins : rien de mieux à l’horizon

Gros bovins : La semaine prochaine ne sera pas synonyme d’inversion de tendance sur le marché de la viande.

Porc : -4,4 centimes pour terminer la semaine

Porcs : Aux mêmes causes, les mêmes effets ; demande ralentie, offres mesurées mais largement suffisantes pour couvrir tous les besoins et cours orient

Porcelets : offre mesurée et demande régulière

Porcelets : Le marché français demeure peu évolutif. La demande est régulière et jugée correcte pour la période.

Bovins maigres : dans le sillage des bovins finis

Gros bovins : La baisse des prix des gros bovins de boucherie se répercute sur les tarifs comme sur l’ambiance commerciale des bovins maigres.

La fin d’année reste la période faste pour le foie gras
Le foie gras est l’un des produits phares pour les fêtes de fin d’année, et 2009 ne semble pas venir contredire la tradition.
Ovins : vers une baisse continue des disponibilités
De même que les autres, la viande d’agneau voit sa consommation diminuer à vue d’œil.
Lapin : un marché marqué par une baisse de l’offre
Le marché français du lapin a très mal commencé l’année 2008. En effet, bon nombre de producteurs se sont retrouvés en difficultés face à un contexte de marché excédentaire à la fin 2007.
Œufs : peu de demande, mais une offre qui s’étoffe
La situation économique des élevages ne s’améliore pas. Les prix de vente demeurent insuffisants pour couvrir les coûts de production.
Gros bovins : l’offre n’augmente pas en femelles
Si la disponibilité en femelles a été fortement limitée par la campagne laitière, elle ne s’est pas étoffée à la fin de celle-ci.
Produits laitiers : un marché plus régulier
Les prévisions de sous réalisation de la campagne laitière 2007/2008 ont engendré un assouplissement du système de gestion des quotas laitiers.