Aller au contenu principal
Thumbnail
Porc : une stabilité inédite à cette période

Les semaines se suivent et se ressemblent. Sur le marché du porc breton, l’offre continue de progresser avec des poids moyens en hausse de 200 g et supérieurs à 900 g par rapport à 2018.

Thumbnail
Hausse des exportations d’abats de bovins

Les exportations françaises d’abat de bovins ont progressé de 4,3 % sur les sept premiers mois de l’année, à 27 000 téc, selon les données des Douanes rapportées par FranceAgriMer, grâce au…

Thumbnail
Porc : le cheptel de l’UE chute mais pas celui de la France

Selon Eurostat, de janvier à mai-juin 2019, le cheptel porcin français a progressé de 1,5 % par rapport à 2018 pour s’établir à 13,2 millions de têtes, ceci malgré le recul de 2,5 % des truies,…

Thumbnail
Agneaux : prévisions stables en Nouvelle-Zélande

Selon les dernières prévisions de Beef + Lamb New Zealand, les exportations de viande d’agneau néo-zélandaise devraient peu évoluer sur la campagne 2019/20 par rapport à la précédente, à 305 000…

Thumbnail
Bovins : peu de changement sur un marché calme

Toujours peu d’évolution sur les marchés en vif des gros bovins ces derniers jours. L’ambiance commerciale manque toujours autant de tonus.

Thumbnail
Chine : ralentissement de la hausse des prix du porc

La progression des cours du porc chinois à l’amont et à l’aval de la filière se fait plus lentement depuis le mois de septembre.

Thumbnail
Bovins : un marché allemand encore calme

Le mois d’octobre est souvent synonyme de reprise du marché des jeunes bovins allemands.

Thumbnail
Porc : rechute du cheptel danois

Selon l’Ifip, au 1er juillet 2019, le cheptel porcin danois était en recul de 2,5 % sur un an, en lien avec une activité d’abattage en repli depuis le début de l’année.

Thumbnail
Agneau : un marché qui reste sélectif

Le marché de l’agneau restait peu évolutif la semaine dernière, avec un commerce régulier pour les animaux de qualité supérieure mais compliqué pour les plus lourds ou les moins bien finis.

Thumbnail
Porc : une hausse du vif difficile à répercuter en GMS

En France, la tension avec les grandes et moyennes surfaces pour revaloriser le prix de la viande porcine reste toujours d’actualité en dépit de la loi Egalim.