Aller au contenu principal
Thumbnail
Un marché international porteur pour l’agneau

L’année 2019 a été difficile sur le marché français de la viande ovine, dominée par les incertitudes liées au Brexit et la pression des importations britanniques.

Thumbnail
Porc : les grèves paralysent l’export

La poursuite des mouvements sociaux paralyse l’export vers la Chine. Des opérateurs positionnés sur le marché de l’export déplorent le blocage des containers surtout dans le port de Rouen.

Thumbnail
Veaux de boucherie : incertitudes pour 2020

Après un assainissement du marché en fin d’année 2019 qui a permis une remontée des cours, les cotations du veau de boucherie semblent se maintenir en ce début 2020. Les prix moyens pondérés des…

Thumbnail
Jeunes bovins : des abattages en baisse

Au mois de décembre, les abattages de jeunes bovins ont diminué par rapport à la même période en 2018, selon l’Institut de l’élevage.

Thumbnail
Porcelets : des prix inédits

L’Espagne enregistre actuellement des niveaux de prix inédits en porcelets de 20 kg depuis le passage à l’euro indique le MPB. Cette tendance se retrouve sur d’autres marchés européens.

Thumbnail
Viande bovine : commerce plus calme au milieu du mois

Après une semaine dynamique avec des cours bien reconduits, la tendance sur le marché des gros bovins est légèrement à la baisse ces derniers jours.

Thumbnail
Viande de porc : le commerce tourne au ralenti à Rungis

Comme souvent à cette période de l’année, le commerce de la viande de porc tourne au ralenti à Rungis. Sur le marché intérieur, certains grossistes jugent la demande plutôt calme cette semaine.

Thumbnail
Porc : baisse du cheptel allemand confirmée

Les nouvelles données de l’office fédéral de la statistique allemande (Destatis) révèlent un cheptel en baisse de 2 % en novembre 2019 par rapport à novembre 2018.

Thumbnail
Ovins : des abattages en légère baisse

3,36 millions d’agneaux ont été abattus sur les 11 premiers mois de l’année 2019, soit 0,3 % de moins qu’en 2018, selon Agreste.

Thumbnail
Découpes de porc : 2019 se clôture par une hausse

Entre novembre et décembre 2019, l’indice de synthèse du marché de Rungis (IMR) a gagné 1,2 % relève l’Institut du porc (Ifip).