Aller au contenu principal
Thumbnail
Lait : incertitudes climatiques pour le second semestre

L’évolution de l’offre au deuxième semestre fait l’objet de beaucoup de conjectures, le climat étant source de nombreuses incertitudes.

Thumbnail
Poudre 0 % : le marché reste lourd, des opérateurs inquiets

Le marché français de la poudre de lait écrémé réussissait péniblement à s’éloigner de son plus bas historique (1 270 €/t) atteint le 1er avril.

Thumbnail
[Infographie] Beurre : des disponibilités mondiales plus larges

Le marché français du beurre a peu évolué ces derniers jours, les ventes sont limitées et les opérateurs attentistes, espérant une baisse à venir, confortés par la tendance au recul des prix sur…

Thumbnail
Beurre, poudre : tendance générale à la baisse

Le marché du beurre a confirmé sa baisse la semaine dernière en perdant 250 €/t, selon la cotation Atla, ce qui l’amène près de 12 % sous son niveau de 2017.

Thumbnail
Lait : collecte tonique en bio, terne en conventionnel

La collecte de lait bio ne cesse de progresser. Selon FranceAgriMer, 2400 éleveurs livraient du lait bio en septembre 2017. Ils étaient 3 000 en avril 2018 (+36 %).

Thumbnail
Beurre : pas de pénurie, mais de la rareté

Le marché français du beurre s’assouplit légèrement ces dernières semaines.

Thumbnail
Beurre : l’été sera encore chaud

En hausse de 25 % entre avril et mai, la cotation spot du beurre publiée par Atla joue de nouveau avec le moral des utilisateurs, après les records de l’an dernier.

Thumbnail
[Infographie] Produits laitiers : commerce mondial effervescent

Le commerce international des produits laitiers a été très actif au mois d’avril, les échanges progressant de 11,5 % par rapport au même mois de 2017.

Thumbnail
[MAJ] Produits laitiers : exportations records pour les États-Unis

Au mois d’avril, les États-Unis ont exporté 18,8 % de leur production laitière, un record historique selon l’USDA.

Thumbnail
Lait : les signes de tensions se multiplient

En moyenne au premier trimestre, le prix réel du lait payé à l’éleveur publié par FranceAgriMer se situait 3,8 % au-dessus de son niveau de 2017 et 16,7 % au-dessus de son bas niveau de 2016.