Aller au contenu principal
Thumbnail
Pomme de terre : arrivée des premiers lots de la nouvelle récolte

En primeurs, l’offre continue de progresser dans les points de vente. En semaine 25, le taux de présence de la primeur s’élevait à 43 % en vrac d’après les relevés du RNM.

Thumbnail
Un commerce dynamisé par la canicule

Légumes : La canicule, sur la France, et plus largement sur l’Europe, a entraîné un fort regain d’intérêt de la demande pour les produits frais et désaltérants, comme le concombre…

Thumbnail
Légumes : des ventes plus soutenues, sauf en courgette

Légumes : Les cours de la tomate sont en forte hausse, le beau temps et la chaleur dynamisant la consommation. De même, le commerce du melon est actif.

Thumbnail
Courgette : hausse de l’offre

Au 1er juin, les superficies (2 691 ha) et la production (116 000 t) de courgettes seraient en progression de 2 % et 6 % respectivement en un an,…

Thumbnail
Légumes : des ventes dynamisées par le beau temps

Légumes : Le marché de la tomate est dynamisé par le grand beau temps. Les prix sont orientés à la hausse.

Thumbnail
Agrumes : une production record

Le Maroc a connu des records de production d’agrumes durant la campagne de mai 2018-2019, selon l’USDA. Des hausses de 25 % et 18 % ont été recensées dans les régions de Berkane et de Beni Mellal…

Thumbnail
Pomme de terre : développement des primeurs

Quelques dernières transactions se poursuivent sur l’Hexagone au stade grossiste mais la campagne de conservation est désormais terminée et les opérateurs en attente des hâtives.

Thumbnail
Le beau temps relance les ventes

Après un début de semaine 25 très calme, marqué par une instabilité météo peu propice au développement des ventes, le commerce a retrouvé un meilleur équilibre, à l’approche du week-end, grâce au…

Thumbnail
Endives : offre limitée

En 2019, selon Agreste, la production de racines d’endives (144 600…

Thumbnail
Légumes : un commerce globalement calme

Légumes : Le marché de la tomate se montre un peu plus actif avec une consolidation à la hausse des prix, sous l’effet des plus faibles volumes offerts (1 290 t en Bretagne hier…