Aller au contenu principal
Rungis : plus soutenus en produits de saison

Hier à Rungis, les cours des chou-fleurs se sont effrités pour les produits de Nord-Picardie, en raison d’une demande moins intéressée.

Légumes : réveil de la consommation

Légumes : La tomate fait l’objet d’une bonne demande, grâce au beau temps et aux promotions en GMS.

Des marchés diversement orientés

Légumes : Les apports de tomate restent soutenus, mais de bons engagements sont enregistrés, ce qui favorise l’écoulement.

Échalote : un marché peu évolutif

Les stocks bretons, encore non négligeables, s'écoulent dans des conditions difficiles. La concurrence —échalion et échalote de semis— reste également bien présente sur le marché.

Oignon : fin de la campagne française

La campagne française d’oignon de conservation est désormais terminée, même si quelques volumes sont encore commercialisés sur les marchés grossistes. Les cotations du RNM ont pris fin.

Pomme de terre : une filière lourde

Le marché du frais reste très laborieux. Les derniers stocks peinent à s'écouler. De même, très peu de volumes sont échangés à l'industrie. Les cours restent sous pression.

Petit regain d’activité en produits de saison

Légumes : En concombre et tomate, l’activité tend à reprendre, dopée par le retour d’un temps plus ensoleillé et par des niveaux de productions plus modérés.

Contexte peu demandeur en produits de saison

Légumes : L’activité tente de se reprendre en tomate, dynamisée par un certain nombre de mises en avant. Les cours sont un peu plus fermes.

Échalote : marché toujours inactif

La campagne touche à sa fin, mais les stocks restent lourds dans la filière, en toutes échalotes et en échalion. En conséquence, les prix demeurent sous pression.

Oignon : la campagne a pris fin

La campagne française d’oignon a pris fin. Quelques marchandises sont encore commercialisées sur les marchés, mais les cotations du RNM ont été arrêtées.