Aller au contenu principal
Rungis : l’offre en légumes printaniers s’étoffe

Hier, à Rungis, les ventes apparaissaient plus difficiles en asperge blanche française, laissant néanmoins les tarifs inchangés.

Légumes : des marchés diversement orientés

Légumes : La météo printanière freine la consommation des produits d'hiver.

Offre large en concombre, salade et chou-fleur

Légumes : L’offre de concombre se développe dans toutes les régions de production, et la concurrence interbassin tend à s’accentuer, ce qui pèse sur les prix.

Échalote : marché peu évolutif

Le commerce est resté peu évolutif la semaine dernière, les producteurs profitant du beau temps pour avancer dans leurs travaux saisonniers, ce qui les éloigne du négoce.

Oignon : légère fermeté

La qualité moyenne de l'offre sur les marchés tend à s’améliorer, avec l’ouverture des frigos. Les cours sont en légère hausse.

Pomme de terre : des cours plus stables

Le beau temps en Europe a permis la reprise des travaux saisonniers, levant ainsi les inquiétudes concernant les prochaines plantations.

Légumes : activité commerciale régulière

La fin de semaine n’a pas été synonyme de grand changement, vendredi à Rungis. Le difficile maintien du niveau qualitatif des salades a continué de peser sur les tarifs.

Rungis : offre plus large en produits printaniers

Jeudi, l’offre en fruits et légumes demeurait  assez large à Rungis.

Rungis : une demande moins soutenue

Hier la demande en fruits et légumes a affiché un peu plus de réserve que la veille à Rungis, permettant néanmoins aux cours de légumes printaniers tels que la tomate de rester soutenus.

Offre assez large, demande moyenne

À Rungis, soleil et douceur des températures ont favorisé l’activité commerciale hier. Les prix des asperges étaient soutenus pour les premières disponibilités françaises, espagnoles et grecques…