Aller au contenu principal
La surcapacité demeure
Tous les abattoirs sont logés à la même enseigne dans le classement sanitaire, commente-t-on à la FNICGV, la fédération des industriels et commerçants en gr
Des synergies pour être compétitifs
Si les industriels eux-mêmes sont appelés par Philippe Rouault, délégué interministériel des IAA et des agro-industries, à se regrouper pour améliorer leur
Quand la transformation s’implique dans l’amont
Il ne peut pas y avoir d’agroalimentaire fort sans agriculture forte.
Les huîtres flambent, le caviar baisse
À Rungis, la bourriche de 200 pièces d’huître creuse fine de claire calibre M3 s’échange à 75 euros en moyenne début décembre contre 58 euros un an plus tôt
Attente prudente des fêtes de fin d’année
«Nous sommes convalescents.
Recyclage : joindre économie et écologie
Le projet de méthanisation Valdis en Loire-Atlantique, porté par Saria (51 %), Elivia-Terrena (34 %), l’abattoir Castel (9 %) et quelques autres partenaires
Une Europe hétérogène
84 % des éleveurs allemands et britanniques pensent que leur exploitation va se développer cette année.
Gagner en taille et moderniser les abattoirs
« Seul un nombre plus important d’entreprises de taille intermédiaire sera en mesure de bénéficier des économies d’échelle importantes déjà réalisées pa
Viande bovine : quelles voies de sortie de crise ?
La crise bovine met en lumière les difficultés structurelles de la filière. Côté amont, les éleveurs manquent de perspectives.
Le port de Boulogne face à des choix stratégiques

Le sauvetage quasi « in extremis » d’Aquimer a redonné un nouvel élan à la filière « produits aquatiques » de Boulogne-sur-Mer.