Aller au contenu principal
Thumbnail
Hausse du blé tendre : la demande mondiale se manifeste

Période du 24 septembre au 1er octobre.

Thumbnail
Chicago : marché tranquille pour le maïs, le blé et le soja

Les cours du maïs ont légèrement augmenté et ceux du blé et du soja ont un peu reculé jeudi dans un marché aux échanges limités, les investisseurs attendant d’en savoir plus sur les négociations…

Thumbnail
Chicago : maïs, blé et soja se replient

Les cours du maïs, du blé et du soja ont terminé en baisse mercredi à Chicago, redescendant un peu après deux jours de hausse prononcée et des prévisions météo moins menaçantes.

Thumbnail
Consolidation du rebond

Le fort rebond des cours du soja et du maïs à Chicago en début de semaine a rejailli sur le blé qui ne présentait pourtant pas les mêmes raisons de hausse que les deux autres produits, à savoir…

Thumbnail
Chicago : bond en maïs et soja après la baisse des stocks

Les cours du maïs et du soja ont bondi lundi après un rapport faisant état de stocks beaucoup moins importants que prévu aux États-Unis, entraînant dans leur sillage les cours du blé.

Thumbnail
Blé : signes de réveil à l’export

L’exportation de blé français vers les pays tiers dont nous avons souligné le retard pris par rapport à l’an dernier et à nos partenaires européens, va-t-elle retrouver un rythme plus convaincant…

Thumbnail
En raison du climat, les cours évoluent peu

Période du 17 au 24 septembre. Les cotations des céréales françaises sur leur marché physique respectif n’ont quasiment pas évolué d’une semaine sur l’autre.

Thumbnail
Chicago : le blé rebondit

Le cours du blé est remonté après cinq séances consécutives de recul, porté par des risques de neige sur des zones de production aux États-Unis et au Canada.

Thumbnail
Chicago : le blé en repli par manque de compétitivité

Le cours du blé a reculé, pâtissant de son manque de compétitivité sur le marché mondial. Le maïs et le soja ont baissé à l’issue d’une séance relativement calme.

Thumbnail
Le volume d’offres entretient la tendance baissière

La Bourse exceptionnelle de Chartres, vendredi, n’a pas été l’occasion d’un gros volume de transactions, mais a préservé les vertus du contact.