Aller au contenu principal
Thumbnail
Les fondamentaux font progresser les cours

Période du 10 au 17 septembre.

Thumbnail
L'Ukraine veut ouvrir le marché des terres agricoles 

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, et son Premier ministre ont annoncé jeudi qu'ils prévoyaient d'autoriser dès 2020 la vente aux Ukrainiens des terres agricoles du pays, considérées…

Thumbnail
Chicago : le blé américain soutenu par la demande

Entre l’Algérie, la Turquie et l’Égypte, plusieurs pays du Moyen-Orient ont fait part de leur intention d’acheter du blé.

Thumbnail
Bruits de bottes et volatilité

Le rapport USDA, vendredi, avait provoqué un raffermissement des cours et les graves incidents du Golfe Persique ont généré une brutale envolée des prix du pétrole, et des matières premières, dont…

Thumbnail
Chicago : le maïs aidé par la flambée du pétrole

Les cours du maïs ont terminé en hausse lundi à Chicago, soutenus par la flambée des prix du pétrole et l’anticipation de mesures favorables aux biocarburants.

Thumbnail
Marchés stable en blé, baissier en maïs

Période du 3 au 10 septembre. Le poids des volumes dans l’hémisphère nord continue de peser sur les cours des céréales, mais l’attention se porte désormais sur les grands…

Thumbnail
Chicago : repli avant un rapport américain

Les cours du maïs, du blé et du soja ont reculé mercredi, abandonnant une partie de leurs gains de la veille, avant un rapport très attendu du ministère américain de l’Agriculture (USDA) sur les…

Thumbnail
Céréales : en attendant les bilans FranceAgriMer

Le conseil céréales de FranceAgriMer qui se réunit ce mercredi, va devoir faire preuve d’encore plus d’imagination pour répartir dans ses bilans prévisionnels – qui ne seront connus qu’en fin d’…

Thumbnail
Nouvelle baisse des prix sur un marché lourd

Période du 27 août au 3 septembre. Peu élevés la semaine dernière, les cours des céréales ont poursuivi leur mouvement baissier.

Thumbnail
Chicago : le blé rebondit grâce au repli du dollar

Le dollar s’est affaibli mercredi avec la baisse des tensions à Hong Kong et l’hypothèse d’un Brexit brutal qui s’est éloigné. Or le marché des matières premières profite du marché des devises.