Aller au contenu principal
Thumbnail
Les frets secs et les pétroliers baissent

Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont reculé sur la première semaine complète d’échanges en 2019.

Thumbnail
Bilan en demi-teinte des fêtes de fin d’année

À l’heure du bilan des fêtes de fin d’année, le tableau est nuancé.

Thumbnail
Le café et le sucre grimpent, le cacao fléchit

Les prix des cafés arabica et robusta ont été diversement orientés la semaine dernière.

Thumbnail
Jus de fruits : consommation tonique chez les seniors

La consommation de jus de fruits par les Français a augmenté rapidement après les années 80 pour se stabiliser depuis 2009 autour de 22 litres/an, selon Unijus.

Thumbnail
Poissons congelés : nombreux prix en baisse

Les prix des filets congelés de colin d’Alaska importés de Chine affichaient un plus bas il y a un an (1,71 €/kg en semaine 9), selon Eumofa.

Thumbnail
Les frets secs tanguent, les pétroliers sombrent

Les prix des transports de matières premières sèches ont légèrement baissé la semaine dernière. Le Baltic Dry Index (BDI) a fini vendredi à 1 260 points, contre 1 271 points le 24 décembre.

Thumbnail
Le cacao bascule, le sucre baisse et les cafés divergent

Le cacao a atteint son plus haut depuis cinq mois et demi, d’abord lundi à New York à 2 491 dollars puis jeudi à Londres à 1 773 £. Les prix ont profité en décembre de craintes sur l’offre, ce qui…

Thumbnail
Bio, végétal, sans gluten : ces marchés se démocratisent

Les produits bios ont représenté 5 % des dépenses des ménages en PGC-FLS (Produits de grande consommation - Frais libre-service), selon Kantar, en cumul annuel mobile à P10 de 2018.

Thumbnail
2018, année d’hésitation pour les frets secs

Si les prix des pétroliers ont grimpé en 2018, profitant d’une demande élevée, les taux des frets de matières premières sèches n’ont pas connu de tendance nette sur l’année.

Thumbnail
Bilan 2018 : hausse du cacao, baisse du sucre et du café

Dans un marché des matières premières agricoles terne, le cacao s’est démarqué en 2018. Les prix ont gagné plus de 25 % sur l’année à Londres comme à New York.