Aller au contenu principal
Thumbnail
Chicago : le soja en légère hausse

Les cours du soja ont légèrement progressé mercredi. Ceux du blé ont stagné et ceux du maïs ont reculé dans un marché sur ses gardes avant la parution jeudi d’un important rapport mensuel.

Thumbnail
Lait : l’Irlande du Nord dans la tourmente avant le Brexit

Le tiers du lait produit en Irlande du Nord est actuellement exporté vers des industries de la république d’Irlande pour y être transformé, ce qui représente 700 à 800 millions de litres de lait…

Thumbnail
Porc : le cheptel de l’UE chute mais pas celui de la France

Selon Eurostat, de janvier à mai-juin 2019, le cheptel porcin français a progressé de 1,5 % par rapport à 2018 pour s’établir à 13,2 millions de têtes, ceci malgré le recul de 2,5 % des truies,…

Thumbnail
Agneaux : prévisions stables en Nouvelle-Zélande

Selon les dernières prévisions de Beef + Lamb New Zealand, les exportations de viande d’agneau néo-zélandaise devraient peu évoluer sur la campagne 2019/20 par rapport à la précédente, à 305 000…

Thumbnail
Légumes : développement automnal

Légumes : Les mises en avant de chou-fleur se développent et stimulent les ventes, ce qui soutient les prix du gros calibre.

Thumbnail
Œuf : un commerce toujours jugé régulier

Les jours se suivent et se ressemblent sur le marché des œufs calibrés.

Thumbnail
Volailles : repli des coûts de l’aliment en septembre

En septembre, selon l’Institut technique de l’aviculture (Itavi), le repli par rapport à août des cours des céréales et des oléoprotéagineux lissés sur trois mois a permis de baisser les coûts de…

Thumbnail
FranceAgriMer abaisse ses prévisions de stocks

La Mer noire a lavé l’affront de l’élimination de l’appel d’offres égyptien, la semaine dernière, pour 60 000 t de blé tendre, remporté par la France.

Thumbnail
Bovins : peu de changement sur un marché calme

Toujours peu d’évolution sur les marchés en vif des gros bovins ces derniers jours. L’ambiance commerciale manque toujours autant de tonus.

Thumbnail
Chine : ralentissement de la hausse des prix du porc

La progression des cours du porc chinois à l’amont et à l’aval de la filière se fait plus lentement depuis le mois de septembre.