Aller au contenu principal

Café : l’arabica au plus haut depuis novembre

L’arabica pour livraison en septembre est monté vendredi jusqu’à 115,15 cents la livre, un plus haut depuis fin novembre. Par rapport à la clôture de vendredi dernier, les prix ont pris presque 4,5 %.

Ce bond est dû aux craintes d’une vague de froid dans certaines régions productrices au Brésil, premier producteur de ce type de café. Ceci alors qu’on se trouve dans une saison creuse pour la production. La récolte du Brésil suit un rythme bisannuel avec des rendements plus ou moins forts. De plus, dans son rapport mensuel de juin, l’Organisation internationale du café (ICO) a réduit de 9 % ses prévisions de surplus pour la saison 2018-2019, à 3,1 millions de sacs. Sur le Liffe de Londres, la tonne de robusta pour livraison en septembre valait 1 453 dollars vendredi contre 1 457 dollars le vendredi précédent.


En relation

Autres produits
Le café profite de l’intérêt des marchés spéculatifs

Les cours du café ont bondi la semaine dernière.

Autres produits
Le café se stabilise

Les cours du café ont fait une pause dans leur rebond.

Autres produits
Le café profite de la météo

Les cours du café ont bondi la semaine dernière.

Autres filières
Surplus de cacao : « il peut s’avérer plus faible »

Les Marchés Hebdo : Les cours du cacao sont en pleine chute.