Aller au contenu principal

Broutards : léger repli des exportations en 2017

© Port de Sète

Bovins : Les exportations françaises de broutards pourraient atteindre 1,05 million de têtes en 2017, selon les estimations de l’Institut de l’élevage. C’est 1 % de moins qu’en 2016, mais 1,5 % de plus qu’en 2015. « L’offre française devrait être globalement stable, en très légère baisse pour les mâles et en hausse pour les femelles, en raison du ralentissement de la capitalisation allaitante », détaille l’Idele. L’ouverture du marché israélien pourrait compenser le net ralentissement des ventes à la Turquie, tandis que la demande ibérique est attendue toujours tonique car notre voisin « se positionne sur les pays tiers du pourtour méditerranéen pour y fournir toujours plus de bovins prêts à abattre ». La demande italienne est attendue moins tonique et devrait continuer de s’orienter vers les femelles.

Veau : Le marché est fluide en petits veaux allaitants convenables, tandis que les cours des animaux de qualité supérieurs plafonnent car les mises en place du moment correspondent aux sorties estivales.

Ovins : Pas d’amélioration pour la commercialisation de la viande ovine. La demande est limitée, d’autant plus que la zone C a entamé ses vacances scolaires. Le calme reste de mise et les prix demeurent sur une tendance baissière.


En relation

Viandes
Veau de boucherie : une production en mutation

Veau : La production française de veau de boucherie a fortement évolué en un…

Viandes
Veau de boucherie : hausse des coûts de production

Veaux : Les intégrateurs de veaux de boucherie constatent une hausse de leurs…

Viandes
Agneaux : l’Allemagne davantage aux achats

Ovins : Les exportations espagnoles d’ovins vifs vers la France, principalement…

Viandes
Jeunes bovins : nette baisse des abattages en février

Bovins : Sur les deux premiers mois de l’année, les abattages totaux de gros…