Aller au contenu principal

Broutards : le marché reste à plusieurs vitesses

© Réussir Archives

Broutards : Peu de changement de ton sur le marché des broutards si ce n’est que certains opérateurs ressentaient un petit essoufflement des envois vers l’Italie, dont les engraisseurs commencent à réduire la voilure pour car les animaux entrés à cette période sortiront pendant l'été. Les achats de bonnes femelles demeurent néanmoins dynamiques. Vers les autres destinations européennes (Allemagne, Espagne) ou pays tiers (Israël, Maroc), le flux des exportations demeure régulier pour les animaux conformes aux exigences sanitaires. Tarifs facilement reconduits. Pour les autres, le commerce reste compliqué avec des invendus et des cours qui perdent du terrain.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…