Aller au contenu principal

Porc : chute des importations de viande au premier semestre

Estimées à 145 700 tonnes, les importations françaises de porc sont en chute de 1,5 % sur les trois premiers mois de cette année selon l’Ifip. Avec 53 % des volumes, soit 76 600 tonnes, l’Espagne demeure le principal fournisseur mais les volumes importés d’Espagne ont diminué de 4,9 %. Les envois de l’Italie et du Royaume-Uni ont cependant connu une hausse de 1,5 % et 250 %. La viande représente la moitié des importations et s’établit à 74 400 tonnes, en repli de 6,4 %. En revanche, les importations de produits transformés ont augmenté de 6,2 % à 45 000 tonnes. Les coproduits représentent 18 % des importations et s’évaluent à 26 300 tonnes.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Viande de porc : reprise des importations européennes

Découpe : Bien que minimes, les importations européennes de…

Viandes
Porcelet : la relance de la production pèse lourdement

Porcelet : Le repli des cours reste de rigueur en France.

Viandes
Porc : léger tassement dans un marché encore lourd

Découpe : Les exportations espagnoles de carcasses et pièces de porc ont reculé…

Viandes
Trop de porcelets chez les uns, pas assez chez les autres

Porcelet : Tous les éleveurs ne sont pas logés à la même enseigne.