Aller au contenu principal

Broutards : des exportations stables en 2018

© Réussir Archives

Broutards : La semaine dernière, la demande restait orientée sur les mâles légers et vaccinés, qui s’échangeaient avec facilité. La demande française était aussi au rendez-vous peu avant la mise à l’herbe.

À noter, en 2018, les exportations de broutards seraient restées stables selon les données d’Agreste. La demande italienne se serait maintenue, tandis que les ventes à l’Espagne auraient reculé de 6 %. Cette baisse serait compensée par la progression des envois vers les pays tiers. Un phénomène que confirme l’Idele qui estime que les expéditions vers les pays tiers ont atteint 51 300 têtes, soit 34 % de plus qu’en 2017.

Veau : Commerce toujours calme en petits veaux laitiers la semaine dernière. Les tarifs sont restés stables en moyenne, le marché demeure compliqué faute de demande en aval. Les opérateurs estiment que les besoins des engraisseurs ne reprendront de la vigueur qu’après la fin du mois, les animaux mis en place lors de la semaine 13 sortant pour la rentrée. En veaux allaitants, le commerce est un peu plus vigoureux. L’offre est à peine suffisante notamment en limousins. En veaux croisés, ambiance toujours difficile.

Ovins : Les arrivées de laitons se développent et correspondent aux attentes des acheteurs, le marché était assez actif la semaine dernière avec une ambiance commerciale dynamique et des cours attractifs.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…