Aller au contenu principal

Brexit : les IAA européennes pâtissent de l’incertitude

Une semaine avant la date prévue pour le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne, le Copa et le Cogeca, CELCAA et FoodDrinkEurope, ont réitéré le 20 mars dans un communiqué leur préoccupation concernant un Brexit sans accord au nom de la filière agroalimentaire européenne. « Le secteur agroalimentaire serait certainement l'un des plus touchés par un Brexit non ordonné, en raison de ses chaînes d'approvisionnement complexes et hautement intégrées, de sa transformation « juste à temps » et de sa dépendance aux produits périssables.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Le parlement européen a approuvé le Ceta

Le Parlement européen s'est prononcé mercredi en faveur du Ceta, l’accord de libre-échange entre…

Réglementation
Scandale de la viande brésilienne sur fond d’accord Mercosur

La réaction de la Commission européenne face au scandale de la viande avariée…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les eurodéputés votent des mesures contre le gaspillage alimentaire

Les députés européens ont adopté hier une résolution en vue de réduire le gaspillage alimentaire…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Huile de palme : un rapport déconseille la taxation

Une refonte de la fiscalité des huiles végétales destinées à l’alimentation est envisagée dans…