Aller au contenu principal

Bovins : marché mondial tonique en 2019

La production mondiale de viande bovine pourrait bien atteindre un nouveau record en 2019, à 62,6 millions de tonnes équivalent carcasse (téc), contre 62,2 téc en 2018, selon l’USDA. Une croissance tirée par les deux premiers producteurs mondiaux : les États-Unis (12,4 millions de téc, +1,5 %) et le Brésil (10,2 millions de téc, +2,9 %). Autre contributeur, la Chine, dont la production pourrait atteindre 6,6 millions de tonnes (+2,1 %). Le pays développe le secteur bovin pour répondre à une demande de protéines animales en plein essor et compenser le recul de la production porcine liée à la peste porcine africaine. Une dynamique loin d’être suffisante.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Ovins : recul des exportations européennes

Ovins : Les exportations européennes d’ovins vifs ont reculé de 10 % sur les…

Viandes
Bovins : la production américaine rebondit

Bovins : Après être descendue en 2015 à son plus bas niveau depuis 1993, la…

Viandes
Bovins : quelles perspectives après le scandale brésilien ?

Bovins : Le Brésil perd de nombreux marchés suite à des malversations ayant…

Viandes
Agneaux : l’Allemagne davantage aux achats

Ovins : Les exportations espagnoles d’ovins vifs vers la France, principalement…