Aller au contenu principal

Bonduelle maintient ses investissements dans l’adversité

Les résultats financiers du premier semestre 2018-2019 (clos le 31 décembre 2018) de Bonduelle sont affectés par différents incidents : des conditions culturales défavorables ; la crise sanitaire de la salade romaine en Amérique du Nord ; la décision d’un important distributeur canadien de diversifier ses fournisseurs et les mouvements sociaux en France. S’y ajoutent les parités défavorables des dollars américain et canadien et du rouble russe. Le résultat opérationnel courant du semestre se retrouve en recul de 7,7 % par rapport au premier semestre 2017-2018.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Vivescia Industries garde le cap sur l’export

À l’occasion de son assemblée générale le 9 novembre dernier, Vivescia Industries a présenté ses…

Volailles
LDC veut dupliquer son modèle « créateur de valeur » en Europe

Lors de la présentation des comptes semestriels du groupe LDC, le 22 novembre à Paris, Denis…

Fruits et légumes
Bonduelle mise sur le frais et élargit son portefeuille aux fruits

Le groupe Bonduelle poursuit sa transformation vers les marchés du frais, grâce à l’acquisition…

Charcuterie-Traiteur, Bio
Saint Jean s’affirme en ambassadeur de la pâte fraîche à la française

En 2017, le pastier drômois Saint Jean a connu une croissance de 10 % de son chiffre d’affaires…