Aller au contenu principal

Blé et orge reprennent le chemin de la baisse

Période du 3 au 11 juin. Les cours du blé tendre et de l’orge fourragère français ont de nouveau décroché entre les 3 et 11 juin sur fond d’améliorations des conditions de culture dans une majorité de pays exportateurs. Les prévisions météorologistes restent le principal élément d’évolution des cours. Les cours du blé ont également affiché un repli à la suite des prises de profit réalisées sur les marchés à terme la semaine dernière, expliquant en partie le début de la baisse enregistrée.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Céréales
Chicago : baisse après un rapport sur les semis

Les cours du maïs, du blé et du soja ont baissé mercredi à Chicago après la publication d’un…

Céréales
Céréales : un rebond sans conviction

Le blé a rebondi hier à Chicago après avoir atteint son plus bas niveau depuis la création du…

Céréales
Le retour des pluies aux États-Unis dope les cours

Période du 11 au 18 juin.

Céréales
La canicule en Europe dope les cours des grains

Période du 18 au 25 juin. Après les pluies aux États-Unis, c’est l’arrivée de…