Aller au contenu principal

Bio : vers des problèmes de surplus en produits frais ?

Certains fruits et légumes bios pourraient être trop abondants sur le marché mondial, alerte la Rabobak dans un rapport. C’est notamment le cas des pommes, des poires et des laitues. À l’inverse, le rapport se montre optimiste sur les tomates grappes, les raisins de table, les oranges et le chou-fleur.

La Rabobank insiste sur le tournant qu’a pris le marché du bio. Les aficionaos du bio sont d’ores et déjà conquis et la croissance se fait désormais sur des consommateurs moins convaincus, pour qui le prix est une variable importante. C’est pour cela que la pression sur les cours pourrait s’accentuer sur les produits suffisamment disponibles.


En relation

Dossiers, Bio
Le bio change d’échelle

Les fruits et légumes bios restent la catégorie de produits biologiques la plus consommée en…

Dossiers, Bio
La filière fruits et légumes bios va devoir s’organiser

L’explosion de la demande en fruits et légumes bios prend de court la…

Bio, Focus produits
La pomme de terre dans le cœur des Français

Pour 57 % des Français, à 37 % âgés de 35 à 49 ans, la pomme de terre est un de leurs trois…

Fruits et légumes, Bio
Difficile de manger cinq fruits et légumes par jour pour des bas revenus, selon Familles rurales 

Les prix des fruits ont baissé en 2019 mais ceux des légumes ont continué d'augmenter, selon le…