Aller au contenu principal

Bio : le ministre de l'Agriculture est opposé aux serres chauffées

Didier Guillaume, ministre de l'agriculture, lors de son discours de clôture du séminaire internationale de la bio le 18 juin 2019. © Xavier Remongin/agriculture.gouv.fr

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume s'est prononcé hier 18 juin contre le chauffage des serres en agriculture biologique. « Je ne suis pas favorable au chauffage des serres, parce qu'il faut respecter les rythmes biologiques », a déclaré le ministre lors de son discours de clôture du séminaire international sur l'agriculture biologique, organisé par l’Agence bio à Paris. Évoquant son action en tant que président du département de la Drôme pour développer le bio dans les cantines, Didier Guillaume a insisté: « Nous devons être très clairs, on mange des produits alimentaires de saison, on ne mange pas des fraises en décembre, on ne mange pas des pêches en janvier, ça, c'est la règle de base ».

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
50 M€ supplémentaires pour les mesures agro-environnementales

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll indique avoir mobilisé 50 millions d’euros…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
La filière biologique présente son pacte aux candidats à la présidentielle

Le 8 février, la Fédération nationale de l’agriculture biologique, la commission bio de Coop de…

Autres filières, Bio
Paris se dote d’un plan pour une alimentation durable

Anne Hidalgo, maire de Paris, a présenté le 30 janvier le plan de la ville…

Autres filières, Bio
La Fnab demande le paiement « immédiat des aides » 2015 et 2016

Dans un communiqué, la Fédération nationale d’agriculture biologique demande (Fnab) le paiement…