Aller au contenu principal

Bien-être animal : 50 députés LREM vont déposer une proposition de loi

Une cinquantaine de députés LREM comptent ainsi déposer d'ici la fin de l'année une proposition de loi sur cette question, a annoncé Aurore Bergé, porte-parole de LREM, hier sur Franceinfo, précisant que ce texte se prononcera contre la présence d'animaux sauvages dans les cirques ou l'existence des delphinariums. « Nous ne sommes pas encore allés assez loin et nous devons être la majorité qui porte cette question », a-t-elle plaidé. Une question « sociétale majeure », selon elle, qui concerne aussi l’élevage. « On a pris des engagements sur la question de l'interdiction du broyage des poussins, sur la castration à vif des porcelets.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Réglementation
Recommandations en faveur de la bientraitance en abattoir

Le Comité national de l’alimentation (CNA) a adopté en janvier 2019 à l’unanimité un avis…

Volailles
Jusqu'à six mois de prison ferme requis contre 14 militants animalistes

Jusqu'à six mois de prison ferme ont été requis vendredi au tribunal correctionnel d'Evreux…

Viandes
Abattoir d’Houdan : le procès des militants L214 reporté

Le procès à Versailles de deux militants de l'association de défense des animaux L214, qui…

Volailles
Images L214 : Doux initie une enquête en interne

Prenant acte de nouvelles images tournées par L214 dans un élevage de poulets en contrat avec…