Aller au contenu principal

Beurre, poudre : le commerce français à un palier

© © Stéphane LEITENBERGER

Ambiance assez calme sur le marché des produits laitiers cette semaine. Après 8 semaines de hausse, les cours de la poudre de lait écrémé sont stables depuis le début du mois de juin. À 2 150 €/tonne, la cotation Atla s’affiche à un niveau record pour la période depuis 2015 et dépasse de 34 % son niveau de l’an dernier. Cette remontée des cours s’accompagne d’une baisse de l’intérêt de nos clients des pays tiers. Les opérateurs français rapportent notamment une baisse des échanges avec l’Asie.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Beurre : après les records, quelle revalorisation ?

La cotation spot du beurre cube de 25 kg publiée par Atla s’est tassée la…

Produits laitiers
Poudre de lait : l’Union, leader mondial en 2017

L’UE s’est imposée comme le premier exportateur de poudre de lait écrémé, avec près de 779 000…

Produits laitiers
Poudre 0 % : le marché reste lourd, des opérateurs inquiets

Le marché français de la poudre de lait écrémé réussissait péniblement à s’éloigner de son plus…

Produits laitiers
[Infographie] Produits laitiers : baisse des exportations en 2018

Sur les sept premiers mois de 2018, les envois de l’UE ont reculé de 2 % alors qu’au niveau…