Aller au contenu principal

Beurre, poudre : début d’année dans la fermeté

© Virginie Pinson

L’activité reprend sur une note dynamique en ce début d’année. Que ce soit en beurre ou en poudre, les acheteurs sont peu couverts car ils avaient joué la carte de la prudence au dernier trimestre, n’excluant pas de nouvelles baisses des prix. En poudre, le commerce est jugé tonique, la demande export, notamment vers le Moyen-Orient est au rendez-vous et les stocks se vident. À noter, le tiers des volumes proposé lors du dernier tender de poudre est d’origine France. Selon les premières informations, environ 80 000 t ont été vendues, il ne resterait plus que 22 000 t à écouler. La fin du tunnel !

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
De l'Europe à l'Océanie, des records sur les prix du beurre

A 6 000 euros la tonne la semaine dernière, la cotation spot du beurre cube…

Produits laitiers
Beurre : après les records, quelle revalorisation ?

La cotation spot du beurre cube de 25 kg publiée par Atla s’est tassée la…

Produits laitiers
Beurre : les prix n’ont pas fondu pendant l’été

La cotation spot du beurre publiée par Atla, qui s’était légèrement détendue…

Produits laitiers
Beurre : des niveaux de prix historiques, déjà des ruptures

6 800 €/t, c’est le nouveau record historique de la cotation Atla du beurre cube la semaine…