Aller au contenu principal

Beurre : l’Union européenne a retrouvé sa compétitivité

© © Stéphane LEITENBERGER

L’Union européenne n’avait pas été aussi compétitive sur le marché mondial du beurre en sept ans, selon Bruxelles. À 4 664 $/t, le prix moyen européen est bien inférieur au niveau de prix en Océanie (5 750 $/t). C’est la première fois en deux ans que l’Union passe sous l’Océanie. Le beurre européen s’est éloigné de ses sommets de 2018 qui l’handicapaient à l’export tandis que la référence néo-zélandaise, qui donne le tempo en Océanie, s’est reprise sur fond d’offres limitées à cause de la sécheresse. Un retournement de situation qui pourrait se traduire par une reprise des exportations de l’UE.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Chine : bond des achats de produits laitiers de 37 % en valeur en 2017

Les achats chinois de produits laitiers ont bondi de 37 % en valeur en 2017 par rapport à 2016,…

Produits laitiers
Poudre 0 % : le marché reste lourd, des opérateurs inquiets

Le marché français de la poudre de lait écrémé réussissait péniblement à s’éloigner de son plus…

Produits laitiers
Poudre de lait : l’impossible reprise ?

Pas de miracle sur le marché européen de la poudre de lait écrémé cet été.

Produits laitiers
Les produits laitiers à forte valeur ajoutée s’exportent bien

Les exportations européennes de produits laitiers ont reculé à la fois en valeur (-5,1 %) et en…